lunettes pour écran

Lunettes pour écran - lunettes pour ordinateur

Aujourd’hui les ordinateurs et les écrans jouent un rôle de plus en plus important dans toutes les situations de notre vie quotidienne – aussi bien au travail que dans notre temps libre. Le travail au bureau est devenu à quasi 100% un travail sur écran d’ordinateur. C’est pourquoi les lunettes pour ordinateur, les lunettes pour écran sont indispensables à votre poste de travail.

Il faut des lunettes pour le travail sur écran pour éviter des problèmes sérieux, pas uniquement de santé visuelle, car tout le corps est affecté par une mauvaise posture devant l’écran, provoquée par des lunettes non adaptées.

Législation

La description d’un poste de travail sur écran est basée sur la directive 90/270/CEE de l’UE de 1990 concernant le travail sur à écran . Celle-ci est mise en application, en Allemagne, par l’ordonnance sur la prévoyance dans le cadre de la médecine du travail et l’examen G 37 qui y est associé.

Mais la dernière modification de l’ordonnance du 23.10.2013 ne tient pas compte de l’évolution actuelle. Il est seulement stipulé que le travailleur concerné doit bénéficier d’un examen approprié des yeux et de la vue et, le cas échéant, d’un dispositif de correction spécifique.

Cependant, les exigences posées par un poste de travail sur écran sont en constante évolution. Souvent, on travaille en parallèle avec un deuxième écran, un notebook ou une tablette, sans oublier les documents imprimés, les textes manuscrits, les téléphones mobiles et bien d’autres outils nécessaires au quotidien. Chaque employeur, en raison de son obligation de protection, doit par conséquent accorder une plus grande importance à la thématique du poste de travail sur écrans. Le règlement par l’ordonnance sur la prévention dans le cadre de la médecine du travail n’est donc plus du tout suffisant et d’actualité.

Faibles investissements – grands bénéfices

Les absences des salariés coûtent cher. Un jour d’absence représente plus de 420,- €*. Les lunettes de travail sont la solution parfaite pour soulager les collaborateurs qui travaillent sur écran. La fatigue due au travail sur écran diminue considérablement. Les causes possibles des arrêts de travail pour maladie sont ainsi réduites. Et les absences moins fréquentes des collaborateurs sont la conséquence logique.

Des mises à l’épreuve supplémentaires

Plus de 80 % de la population active en France effectuent chaque jour la plus grande partie de leur travail sur un écran. Plus de 90 % des 40 à 60 ans utilisent quotidiennement des équipements à écran de visualisation.

Plus de 80 % de la population active effectuent chaque jour la plus grande partie de leur travail sur des écrans

 

Lorsque l’on fait plus de 30 000 mouvements de la tête par jour et du regard, les yeux, le système musculaire et la colonne cervicale sont mis à rude épreuve. Le va-et-vient constant des yeux entre l’écran, le clavier et les documents de travail représente des efforts considérables. Pour ces sollicitations extrêmes, des solutions individuelles existent.

À partir d’environ 40 ans, les gens voient moins bien de près et sont susceptibles de subir d’éventuelles conséquences. Ils ont donc besoin d’un dispositif de correction.

Plus de 90 % des 40 à 60 ans utilisent quotidiennement des ordinateurs

 

L’âge auquel on doit porter des lunettes a tendance à baisser, ce qui montre que de plus en plus de jeunes ont des problèmes de vue. Détecter ces problèmes et agir suffisamment tôt permet d’y remédier.

De bonnes lunettes de travail sur écran renforcent la motivation

Problèmes de santé et risques des postes de travail sur écran

Symptômes de maladies* résultant du travail intensif sur des écrans

Le syndrome Office-Eye: les personnes qui travaillent principalement sur écran informatique, sollicitent particulièrement
leurs yeux et leur corps. Lorsqu’aucune mesure de prévention n’est prise, il peut en résulter des troubles asthénopiques.

Mauvaise posture due au port de lunettes avec des verres progressifs

À un poste de travail sur écran, adopter une position assise correcte est d’une importance capitale. Mais les porteurs de lunettes à verres progressifs, en particulier, ne peuvent pas la conserver.
Le port de tête doit être corrigé souvent et de manière non naturelle pour avoir un champ de vision net sur l’écran. Ceci entraîne automatiquement et inconsciemment des mauvaises postures de la tête et de la colonne vertébrale.

 

Myopie due au travail sur écran

Travailler fréquemment très près d’un écran peut entraîner une augmentation non souhaitable de la longueur de l’oeil. En raison de cette modification anatomique de l’oeil, les objets éloignés deviennent flous.
Ceci entraîne rapidement un excès de fatigue oculaire et présente, notamment chez les conducteurs automobiles, un danger potentiel considérable. Il est par conséquent indispensable de faire contrôler sa vue régulièrement. Une myopie ne peut être  corrigée qu’avec des lunettes qui compensent la déficience visuelle.

Surtout lorsqu’ils travaillent à un poste de travail informatique, on doit également prendre en considération le port de verres spéciaux avec une faible correction de près pour les jeunes. Ceci permet une moindre sollicitation de l’oeil lors de la vision de près et l’évolution de la myopie peut ainsi être atténuée.

 

La presbytie précoce chez les jeunes est sous-estiméet

Les jeunes, en particulier, passent beaucoup de temps non seulement lors de leur activité professionnelle mais également pendant leurs loisirs avec un ordinateur, un téléphone portable ou une tablette. Leurs yeux sont donc énormément sollicités par la vision de près. Même après une dure journée de travail sur écran, ils ne s’accordent aucun repos.

Les yeux sont soumis à un stress quotidien sans protection. Le recours à un dispositif de correction s’avère nécessaire dès le plus jeune âge. Mais l’expérience montre qu’on l’ignore.

Endommagement de la cornée dû au port de lentilles de contact souples

Les porteurs de lentilles de contact souples sont le plus souvent concernés par la néovascularisation. Le port de lentilles de contact souples diminue l’apport d’oxygène à la cornée. Cet effet est augmenté par le battement de cils nettement réduit lorsqu’on travaille de façon intensive sur un écran informatique. Pour compenser, la cornée forme des vaisseaux sanguins de manière incontrôlée. La transparence naturelle de la cornée diminue. Ceci entrave considérablement le processus naturel de la vision.

// select video element var vid = document.getElementById('v0'); //var vid = $('#v0')[0]; // jquery option // pause video on load vid.pause(); // alternative & optimized implementation thanks to http://codepen.io/daveroma/ window.onscroll = function(){ vid.currentTime = window.pageYOffset/400; }; var filterFromQuerystring = getParameterByName('filter'); $('a[data-filter=".' + filterFromQuerystring + '"]').click();